Retour

Alesia

auteurs principaux : Luccisano, Ansar, Rodriguez, Folny

avec la collaboration de Libessart, Michaud, Gobbo, Eriamel (PL 52 à Fin)

24 x32 cm - 89 pages - 66 planches de Bd , cahier pédagogique de 22 pages

une coédition AssoR Hist & BD et MuséoParc Alésia.

collection Roma

ALESIA

Á Gergovie nous avons fait reculer César, à Alésia nous allons l'anéantir.

Première référence émotionnelle de l’histoire de la nation française, la bataille d’Alésia a profondément marqué les esprits et durablement imprégné le paysage autour du mont Auxois. Importante du point de vue des forces militaires en présence, cet affrontement l’est aussi par ses enjeux géopolitiques. D’un côté se joue l’indépendance des peuples gaulois et de l’autre, la fin espérée de sept années de guerres et de conquêtes. De cette tragédie, émergent deux hommes que tout oppose, deux généraux d'exception dont le destin sera lié au dénouement de cette gigantesque ordalie, César et Vercingétorix.

S’appuyant sur les dernières recherches archéologiques, les auteurs nous dépeignent ici cette grande fresque historique sous un œil neuf, gommant certains clichés pour en proposer d'autres. Ils nous décrivent également des Gaulois et des Romains en phase avec leur époque.

 

___________________________________________________________________

préface

La description du siège d’Alésia que donne Jules César dans ses Commentaires de la guerre des Gaules a si fortement marqué les esprits qu’on s’est essayé depuis longtemps à en illustrer les principaux épisodes.

Avant tout destinées aux adultes, les images se sont longtemps cantonnées à deux types de livres : les éditions du texte de César et les traités militaires. C’était une époque où les Gaulois, à peine sortis de l’oubli, étaient encore méconnus. Toute l’attention était reportée sur la stratégie de César et l’impressionnant système d’investissement déployé par son armée autour de la place forte gauloise.

L’usage de l’image se banalise en même temps que les historiens et les archéologues du XIXe siècle ressuscitent les Gaulois. Ceux-ci se voient attribuer la première place dans la généalogie du peuple français. Dans toutes les écoles de la IIIe République, les petits Français apprennent que Vercingétorix a su le premier coaliser les peuples gaulois contre un ennemi commun et qu’il s’est rendu à César pour faire entrer les Gaulois dans une civilisation moderne à travers la romanisation.

L’imagerie populaire s’empare du sujet. Une imagerie spécifique destinée à la jeunesse se répand. Désormais, l’attention des illustrateurs se porte autant sur les Gaulois que sur les Romains. Des décennies durant, la reddition de Vercingétorix devant César reste l’épisode du siège d’Alésia le plus fréquemment représenté, véritable expiation de la défaite de Sedan et des conséquences du traité de Francfort.

Cette lente évolution iconographique trouve un écho jusqu’à nos jours dans la persistance d’innombrables anachronismes : légionnaires césariens équipés de panoplies d’époque impériale, soldats gaulois arborant un équipement de l’âge du Bronze et d’improbables casques ailés, lignes romaines tout droit sorties des travaux des chercheurs du Second Empire, place forte d’Alésia adaptée de l’acropole de Pergame… Rien ou si peu qui corresponde aux connaissances aujourd’hui acquises grâce à l’archéologie sur cet épisode fameux de notre histoire.

Lorsque les scénaristes sont venus me rencontrer pour me présenter leur projet d’écrire une bande dessinée dont le sujet serait le siège d’Alésia, j’ai immédiatement compris tout l’intérêt que présentait une pareille entreprise pour restituer au grand public les innombrables données acquises.

La réalisation du volume a nécessité des investigations documentaires tous azimuts. Elle a poussé les archéologues, les historiens et les spécialistes à se remettre en question sur bien des détails qui, jusqu’ici, ne les avaient pas effleurés. Chaque crayonné a fait l’objet d’une analyse sans concession : Franck Mathieu et François Gilbert ont littéralement décortiqué toutes les panoplies et toutes les scènes de bataille.

Dessin après dessin j’ai vu se concrétiser un univers dont je n’avais jamais eu qu’une représentation mentale. Si la restitution donnée dans les planches qui suivent appartient toujours au monde de l’imaginaire, elle a été conduite dans un respect aussi minutieux que possible des paysages, des espaces et de la vie matérielle.

C’est désormais à vous d’en juger !

Claude Grapin 
Conservateur en chef du patrimoine chargé du MuséoParc et du Musée Alésia

_________________________________________________________________

isbn 978-2-35890-004-1, ean 9782358900041, dewey 936.402

dépot Légal Sept 2011

 

Note

Fils de Guillaume tome 3 - ...
Fils de Guillaume tome 3 - La guerre fratricide
coup de coeur
15.00€
Commander
Gergovie
Gergovie
coup de coeur
18.90€
Commander
Les Guerriers Celtes
Les Guerriers Celtes
nouveauté
14.90€
Commander

Partager ce produit : Partager sur Facebook

Livraison

Délai : 48 à 72 h en France métropolitaine

Gratuite à partir de € de commande

Retour
Envoyer à un ami
Facebook Twitter

NEWSLETTER d’ASSOR BD